Search for content, post, videos

Construction Blueprint : un projet européen pour mieux adapter l’offre de formation professionnelle dans le secteur du BTP

15 juillet 2019 – En 2018, le CCCA-BTP a rejoint un consortium européen de 21 organismes partenaires issus de dix pays pour participer au projet « Construction Blueprint ». L’un des objectifs est d’installer un observatoire pour mesurer l’évolution des métiers du BTP et de mieux identifier les attentes des entreprises quant aux formations qui y conduisent. Rencontre avec Marek Lawinski, responsable du pôle Internationalisation des compétences du CCCA-BTP.

 

Parcours BTP : Comment est né le projet « Construction Blueprint » et quels en sont les objectifs ?

Marek Lawinski : Cette initiative est l’émanation d’un appel à projets du programme « Erasmus+ », plus particulièrement le volet « Alliances sectorielles », organisé par la Commission européenne en octobre 2017. En 2018, les branches du bâtiment et des travaux publics ont été choisies comme prioritairement éligibles pour le développement d’une stratégie de la formation professionnelle au niveau européen, déclinable en plans d’action nationaux. Ce projet est piloté par la Fédération internationale des entrepreneurs du BTP (FIEC), en collaboration avec la Fondación Laboral de la Construcción (FLC) en Espagne.
Le cahier des charges de la Commission européenne impliquait pour chacun des dix pays concernés par le projet d’avoir deux opérateurs, l’un ayant un rôle « politique » et l’autre un rôle plus technique. La FIEC a choisi la Fédération française du bâtiment (FFB) sur le plan politique et le CCCA-BTP pour les aspects techniques, compte tenu de sa compétence dans le domaine de l’apprentissage, y compris la conception de parcours de formation à partir des attentes des entreprises. Ce partenariat transnational, prévu pour quatre ans (2019-2022), doit mener plusieurs chantiers tant au niveau européen que dans chaque pays concerné : mieux identifier les attentes des entreprises par métier et par fonction, installer un observatoire pour mesurer l’évolution des métiers et des formations, être plus réactif dans la conception de projets de formation. Il s’agit d’identifier ensemble un certain nombre de socles communs que chaque pays déclinera ensuite en fonction de ses priorités et spécificités.

 

 

Parcours BTP : Où en êtes-vous dans la mise en place du projet ?

Marek Lawinski : « Construction Blueprint » est composé de cinq phases, menées pour chacune d’elles par un ou deux organismes pilotes. Pour chaque phase, le pilote propose une méthodologie de travail et d’enquête : les contributeurs donnent leurs avis et une fois qu’il y a un consensus transnational, chacun respecte la règle et travaille, en organisant des partenariats au niveau national. C’est un travail collectif de bout en bout. Puis, des rapports nationaux et une synthèse transnationale sont établis. Depuis janvier 2019 et jusqu’au mois de septembre prochain, nous en sommes à la réalisation de la première phase du projet : « Analyser l’existant et bâtir une stratégie pour des compétences sectorielles ».
Cet état des lieux nous permettra de faire le point sur l’évolution des métiers, en identifiant ceux qui sont en tension et ainsi savoir où il y a des carences de compétences… Cela nous permettra aussi de mesurer plus finement les attentes des entreprises en termes de résultats de formation. Une fois cette investigation terminée, nous serons en mesure d’établir des préconisations transnationales pour la construction d’un observatoire prospectif des métiers et des formations dans notre secteur.

 

 

Parcours BTP : Quel est le rôle du CCCA-BTP dans le projet ?

Marek Lawinski : En plus de son rôle de contributeur à toutes les phases du projet, comme tous les autres partenaires, le CCCA-BTP pilotera la phase 4 : « Observatoire des besoins en compétences dans le secteur de la construction dans les pays du partenariat ». À partir de dispositifs nationaux qui existent déjà, nous allons établir une synthèse de leurs points forts, pour construire un cadre méthodologique et fonctionnel du futur observatoire transnational.
Ce cadre devra permettre à chaque pays de définir des dispositifs de formation et d’accompagnement, qui correspondent à l’évolution des attentes des entreprises en termes de compétences. C’est le socle du projet. Notre rôle est stratégique. Ceci demande un partenariat national renforcé avec la FFB et des autres partenaires sociaux français. En effet, le réseau de l’apprentissage BTP animé par le CCCA-BTP, avec ses 126 CFA sur l’ensemble du territoire, est un précieux relai d’information et de captation des enjeux exprimés par des entreprises du BTP. Cela représente une opportunité pour le CCCA-BTP de contribuer efficacement et rapidement au développement en France d’une démarche prospective d’observation des compétences et des attentes des entreprises dans ce domaine, par métier et par fonction.

En savoir plus sur Construction Blueprint

Les projets européens du CCCA-BTP