Déploiement de la certification CléA dans le BTP : une ingénierie pédagogique conçue par le CCCA-BTP et les CFA du BTP

Déploiement de la certification CléA dans le BTP : une ingénierie pédagogique conçue par le CCCA-BTP et les CFA du BTP

12 octobre 2020 – Le CCCA-BTP et des CFA du BTP à gouvernance paritaire ont conjointement conçu, à l’attention des organismes de formation du BTP, une ingénierie complète sur la certification CléA, pour faciliter sa mise en œuvre.

CléA, qui existe depuis 2016, est un socle de l’ensemble des connaissances et des compétences que toute personne adulte doit maîtriser, quel que soit son métier et son secteur professionnel. C’est une base minimale qui permet à un individu de « favoriser son employabilité et son accès à la formation professionnelle ». Le certificat CléA atteste des connaissances et des compétences d’un individu pour occuper différentes fonctions dans une entreprise. C’est un plus pour l’évolution de sa carrière. Le certificat CléA donne ainsi la possibilité aux personnes les moins qualifiées de faire reconnaître leur valeur, de sécuriser leurs parcours professionnel et de développer leur capacité à évoluer. Le décret du 13 février 2015 définit ainsi un « ensemble de connaissances et de compétences qu’il est utile pour une personne de maîtriser, afin de favoriser son accès à la formation professionnelle et son insertion professionnelle. »

Un dispositif original pour valider ses compétences

Le certificat CléA est la première certification interprofessionnelle, élaborée de façon paritaire. Elle est reconnue sur tout le territoire français, par tous les secteurs professionnels et par tous les organismes de formation. Elle peut être obtenue grâce à ses expériences professionnelles et par un accompagnement pour attester ou acquérir les connaissances et les compétences utiles à sa vie professionnelle. L’originalité du dispositif repose sur l’obtention d’une certification sans examen, mais surtout avec l’accompagnement des candidats tout au long du processus de certification, avec la volonté de les faire réussir, par l’explicitation de leurs expériences professionnelles. Une fois rentré dans le processus de certification, le candidat bénéficie de cinq ans pour valider les composantes des sept domaines de compétences qui composent le certificat CléA.

Ressources et accompagnement du parcours de formation du candidat CléA

Depuis 2018, le CCCA-BTP accompagne les CFA du BTP dans l’élaboration de l’ingénierie pédagogique CléA, afin de faciliter sa mise en œuvre et de déployer largement le dispositif. Des ressources formatives ont ainsi été créées conjointement, avec des contenus d’enseignement et d’accompagnement clé en main du parcours de formation des candidats à CléA, de la conception des contenus à la prise en charge des candidats à CléA :

• la conduite de l’évaluation initiale ;

• la conduite de l’évaluation finale ;

• la mise en œuvre du parcours de formation pour les candidats qui ont besoin de combler les acquisitions non validées lors de l’évaluation initiale.

Le dispositif d’évaluation CléA est composé de 7 domaines, 28 sous-domaines et 107 critères.

Un rapport professionnel, non de maître à élève, avec le candidat

Comment le dispositif CléA se décline-t-il ? La première étape commence par une évaluation des acquis. D’une durée de sept heures, elle est composée d’un entretien exploratoire, d’une situation simulée et  d’un entretien de restitution.

« L’ingénierie d’évaluation est conçue sur la mise en lumière des compétences du candidat au travers de ses expériences professionnelles et extra-professionnelles. L’évaluateur mène un entretien d’explicitation et d’exploration aidant le candidat à identifier ce qu’il sait, comment il le fait, avec qui il le fait. On pose tout de suite un rapport professionnel et non du maître à l’élève. »

Astou Arnould, conseillère formation au CCCA-BTP et pilote nationale du dispositif CléA.

À l’issue de l’évaluation préalable des acquis, le candidat se voit remettre ses résultats lors d’un entretien. . La formation est modulée et articulée en fonction des résultats de l’évaluation préalable de la personne.

« Pendant cette phase d’élaboration, j’ai travaillé avec une équipe de dix personnes, référents CléA, à la fois des formateurs, des responsables de CRAF (Centre de ressources et d’aide à la formation) et un adjoint pédagogique d’expertise pluridisciplinaire. Cette co-construction, avec les référents CléA et les formateurs, garantit un travail dont le résultat est le plus proche possible des besoins du terrain. L’originalité réside dans le fait que nous avons conçu les ressources formatives pour l’ensemble des CFA du BTP. Grâce à son expertise, le CCCA-BTP est ainsi le premier acteur de la formation professionnelle à s’être emparé de toute la chaîne de conception des contenus pour la prise en charge du candidat CléA, sans externaliser la production. »

Astou Arnould, conseillère formation au CCCA-BTP et pilote nationale du dispositif CléA.

L’entretien d’explicitation est déterminant dans la démarche, il permet au candidat de prendre conscience de ces compétences. CléA est ainsi une certification active, qui n’est ni un examen, ni un concours. Tout a été conçu pour faire réussir le candidat et non le sanctionner. « Il est important d’être dans une posture d’empathie et d’écoute », ajoute Astou Arnould.

« Les exercices sont très concrets s’appuient sur la vie de chantier »

Sarah Magnou, formatrice en français-histoire-géographie à CFA BÂTIMENT Tulle a travaillé sur l’élaboration de l’offre de formation du domaine 1 « Communiquer en français » et une partie du domaine 4 « Travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe ».

« Nous avons veillé à ce que les consignes pour réaliser les exercices soient les plus claires, concises et facilitatrices possible s, afin qu’elles ne soient pas un frein. Il s’agit d’être dans la bienveillance envers les candidats. Par exemple, le module 2 du domaine 1 « S’exprimer à l’oral » aborde les points suivants : s’exprimer à l’oral en utilisant le lexique du BTP ; répondre à une question à partir d’un exposé simple. Les exercices que nous proposons sont très concrets. Ils s’appuient sur la vie de chantier, afin que les candidats CléA se les approprient plus facilement. Chaque exercice est accompagné d’une fiche d’enseignement. Pour l’ensemble des domaines, nous avons constitué un guide d’accompagnement d’ingénierie de formation avec des prérogatives. »

Astou Arnould, conseillère formation au CCCA-BTP et pilote nationale du dispositif CléA.

« Dans la démarche CléA, on ne pointe pas les difficultés du candidat »

De son côté Lugdiwine Versnoeyen, formatrice de français à BTP CFA Aix-les-Milles a participé à l’élaboration des ressources du domaine 1 et du domaine 6.

« Apprendre à apprendre tout au long de sa vie ». « Ce domaine permet d’apporter au public visé, dans une situation d'insertion professionnelle, une aide, un accompagnement et des stratégies pour réaliser un projet professionnel. Nous avons proposé des situations avec des objectifs à atteindre comme trouver un stage ou un emploi. Nous leur demandons d’effectuer des recherches dans le centre de formation, d’aller à la rencontre des équipes pédagogiques… À travers ces exercices et cette approche, il s’agit de montrer à ces candidats qu’ils ne sont pas seuls et qu’ils évoluent dans un secteur où il y a beaucoup d’acteurs et d’outils à leur disposition. Ce que j'apprécie dans la démarche CléA, et que l'on retrouve nettement dans le domaine 6, est qu'on ne pointe pas les difficultés du candidat, bien au contraire. Ce sont les compétences déjà acquises qui sont mises en avant et sur lesquelles on doit s’appuyer. »

Astou Arnould, conseillère formation au CCCA-BTP et pilote nationale du dispositif CléA.

Avec une ingénierie d’évaluation opérationnelle depuis huit mois et aujourd’hui un parcours de formation établi, les organismes de formation du BTP sont désormais outillés pour accueillir massivement des candidats au certificat CléA. Parmi les centres de formation déjà engagés dans la démarche et qui mettent en œuvre CléA, quatre candidats ont déjà été certifiés, 44 candidats sont en attente d’évaluation initiale, 24 en attente de parcours de formation et cinq en attente de jury.

Avec le certificat CléA

• Faire reconnaître ses expériences et ses compétences.

• Obtenir une certification officielle, reconnue par tous les employeurs et tous les secteurs d’activité.

Faire valider ses connaissances et compétences sans passer un examen scolaire ou académique