Search for content, post, videos

Le Groupe Cassous organise un concours d’open innovation avec WinLab

24 juin 2019 – Créé en 2018 par le CCCA-BTP, WinLab’ est un laboratoire d’innovations et un incubateur : il repère les projets innovants avec pour objectif de les développer et les déployer. Il s’agit d’imaginer les métiers de demain et d’adapter les formations professionnelles qui y conduisent, tout en anticipant les besoins en compétences des entreprises du BTP.

C’est dans ce cadre qu’a été lancé, le 15 mai 2019, la première édition du concours de start-ups, issu d’un partenariat entre le Groupe Cassous, installé à Mérignac, WinLab’, et l’association régionale BTP CFA Aquitaine.

 

Une démarche originale pour développer les compétences

Le concours organisé par le Groupe Cassous, en partenariat avec WinLab’ et BTP CFA Aquitaine, vise à détecter et expérimenter des solutions innovantes, principalement en matière de santé et de prévention pour le Groupe Cassous, acteur majeur et indépendant du BTP de la région Nouvelle-Aquitaine. Une démarche originale pour faire évoluer le travail de ses salariés sur les chantiers, tout en les formant aux compétences requises par les nouvelles technologies.

L’expérimentation sera menée au sein de BTP CFA Gironde, à Blanquefort, qui mettra à disposition de la start-up sélectionnée ses plateaux techniques pendant la phase test. Avec WinLab’, le CCCA-BTP insuffle ainsi une nouvelle dynamique au sein de son réseau de l’apprentissage BTP et renforce l’attractivité des CFA du BTP au service des entreprises et des jeunes

 

Rencontre avec…

Le Groupe Cassous, groupe régional et indépendant de construction à Mérignac et l’association régionale BTP CFA Aquitaine ont mis en place un concours de start-up avec WinLab’, l’incubateur du CCCA-BTP. Objectif : expérimenter des solutions innovantes, notamment en matière de santé et de prévention. Rencontre avec Valérie Cassous, vice-présidente du Groupe qui nous détaille la finalité de ce partenariat inédit.

« Un partenariat avec WinLab’ est une réelle opportunité pour le Groupe Cassous »

 

 

Parcours BTP : Vous organisez avec l’association régionale BTP CFA Aquitaine la première édition d’un concours de start-up. Comment ce partenariat est-il né ?

Valérie Cassous : Le Groupe Cassous mène une veille continue sur la formation et l’innovation dans les métiers du BTP, ce qui nous a permis de suivre la création du WinLab’.
Cette initiative du CCCA-BTP nous a séduits. Un partenariat sur les sujets de formation et sécurité avec le premier réseau de l’apprentissage français du BTP et le premier incubateur européen de start-up, spécialisé dans la construction (avec Impulse Partner), est une opportunité pour une entreprise familiale de taille intermédiaire de Nouvelle-Aquitaine.
En janvier, nous avons donc rencontré les équipes du CCCA BTP. Et, au mois de février, cinq sociétés du Groupe Cassous (Temsol, Atlantic route, SMS, Péperiot et Hydrolog) ont proposé chacune d’elles une problématique métier à soumettre aux start-ups candidates :

  • la sécurité et la prévention des risques dans les chantiers de travaux publics, de forages ou de reprise en sous œuvre ;
  • la robotique et la cobotique avec des engins autonomes, dédiés aux chantiers d’application de revêtement routier et aux chantiers d’entretien des réseaux d’eau et d’assainissement
  • et les nouveaux modes constructifs éco-responsables, en particulier les nouvelles méthodologies de coffrage non conventionnel pour la construction d’un mur.

Ces thématiques sont transversales, elles bénéficieront dans tous les cas à l’ensemble du Groupe Cassous. Le contrat de partenariat prévoit que soit sélectionnée une seule start-up qui bénéficiera d’une expérimentation de quatre mois au sein du CFA du BTP de Blanquefort et d’un accompagnement d’Impulse Partner. Au terme de ces quatre mois, le Groupe Cassous poursuivra les relations avec la start-up, selon les modalités qu’ils auront définies ensemble à la fin de l’expérimentation. Toutefois nous ne nous interdisons pas de mener un deuxième essai avec une autre start-up en fonction de la qualité des propositions que nous recevrons.

 

Parcours BTP : Comment le partenariat va-t-il se mettre en place ? Comment les solutions innovantes seront-elles mises en pratique entre le CFA et le Groupe Cassous ?

Valérie Cassous : Le partenariat est actif depuis le 15 mai dernier. Les start-ups peuvent déposer leurs projets jusqu’au 20 septembre 2019 sur le site Winlab’.
Les lauréats seront annoncés le 1er octobre 2019. Le jury de sélection sera formé par des représentants du CCCA-BTP, du cabinet Impulse Partner, du CFA du BTP de Blanquefort et des représentants du groupe Cassous.
Dans la phase d’expérimentation qui sera clôturée le 21 février 2020, tous ces acteurs seront présents au côté de la start-up sélectionnée, qui gardera la propriété intellectuelle de ses développements. BTP CFA Gironde Blanquefort mettra à disposition de la start-up ses plateaux techniques pendant la phase test.

 

Parcours BTP : Sur quels besoins, sur quelles attentes ce partenariat repose-t-il ?

Valérie Cassous : L’innovation, l’environnement et la sécurité sont des valeurs fortes qui touchent les jeunes et au travers desquelles nous devons ensemble, entreprises et centres de formation, valoriser nos métiers.
WinLab’, l’incubateur du CCCA-BTP, rentre complètement dans cette dynamique et permet en outre de préparer très concrètement les apprentis, c’est-à-dire nos futurs collaborateurs, aux métiers de demain. Aussi, WinLab’ nous permet d’accéder à un éco-système national de start-up, spécialisé sur les innovations disruptives dans le secteur du BTP. Il nous accompagnera dans le partenariat avec la start-up sélectionnée au terme du concours. C’est un point très important pour les PME et les ETI du BTP. Ce partenariat rentre complètement dans notre politique d’open innovation, ainsi que dans notre politique RH, notamment le développement de notre marque employeur.

 

Parcours BTP : Pourquoi avoir choisi le CCCA BTP et l’association régionale BTP CFA Aquitaine ?

Valérie Cassous : Ce qui nous a plu dans le partenariat avec Winlab’, est qu’il replace le compagnon au centre du processus d’innovation. Intégrer les représentants des CFA et leurs apprentis, aux côtés de l’entreprise et de ses collaborateurs, dans les projets de recherche et développement menés en partenariat avec les start-ups est une démarche qui nous ressemble.
L’innovation au sein d’un groupe comme le nôtre est essentielle pour s’adapter aux réalités complexes d’un chantier et faciliter la tâche de nos collaborateurs. L’innovation n’intervient en aucun cas pour les remplacer, mais au contraire pour les valoriser dans leur travail. C’est à partir de l’expertise métier que nous devons confronter l’apport des nouvelles technologies.

 

Parcours BTP : L’objectif de ce partenariat est d’expérimenter des solutions innovantes. Un groupe aussi important que le vôtre aurait pu mettre en place une stratégie d’innovation sans faire appel à des CFA. Pourquoi ne pas l’avoir fait seul ?

Valérie Cassous : Le groupe Cassous est imprégné par la culture de l’innovation ! S’il n’était pas agile et innovant depuis 50 ans, on n’existerait plus face aux majors du bâtiment. Le groupe mène par exemple une démarche d’open innovation depuis trois ans avec des partenaires de l’écosystème local de la métropole bordelaise, qui est très dynamique. Nous travaillons en particulier avec l’université et la Technopole Bordeaux Technowest.
Il est indispensable pour une ETI du BTP comme le groupe Cassous de travailler avec les acteurs de proximité dans la formation, l’innovation, les métiers… Créer une dynamique territoriale est essentielle pour attirer les jeunes dans le BTP et les amener vers les nouveaux métiers. Depuis 50 ans, nous avons tissé des relations avec plusieurs institutions de formation : l’université de Bordeaux, l’IUT Génie civil, l’ISA BTP, le CFA TP d’Égletons et, plus récemment, le CESI…
BTP CFA Gironde, à Blanquefort, est l’un de nos partenaires historique pour la formation et le recrutement de nos ouvriers, chefs de chantier et conducteur de travaux. Les ETI dans le BTP ne peuvent pas s’improviser formateur. Le rôle des CFA est incontournable. Ils ont un savoir-faire pédagogique. Nous avons récemment visité BTP CFA Gironde dans le cadre du partenariat. J’ai été marquée par la modernité des plateaux techniques… S’associer avec les CFA permet également « d’écrire » de nouvelles formations à plusieurs mains pour répondre à l’évolution des métiers : on bénéficie ainsi de l’expérience terrain de nos collaborateurs et de l’expertise des CFA. C’est une plus-value qui n’a pas de prix.

 

Parcours BTP : Le Groupe CASSOUS et BTP CFA Gironde forment cette année 15 apprentis en alternance. De quelle manière seront-ils associés à la démarche ?

Un tiers des recrutements du groupe est effectué par la voie de l’apprentissage. En 2019, 70 apprentis dont 15 de BTP CFA Gironde sont dans nos entreprises. Le CFA sera responsable de l’animation de la phase expérimentation dans ses locaux. Le groupe va les mobiliser autour du sujet qui va être choisi au mois de septembre prochain.
Il est nécessaire que les apprentis s’approprient ces innovations, à la fois au CFA et dans l’entreprise. Le lien va s’en trouver renforcé. Cette expérimentation avec WinLab’ nous permettra de mieux nous faire connaître auprès des CFA et drainer ainsi plus de candidatures d’apprentis au sein du groupe Cassous.
Nous travaillons actuellement sur un grand plan RH avec une stratégie à court, moyen et long terme avec un objectif très clair : accroître de manière importante le nombre d’apprentis.

 

Parcours BTP : Ce partenariat est-il amené à se renouveler avec BTP CFA Gironde ?

Nous ferons un bilan de cette expérience inédite en février 2020. Mais, au-delà de l’aspect innovation, des liens se seront tissés avec les directeurs de nos cinq sociétés parties prenantes dans le concours et BTP CFA Gironde. Ils vont être au contact des formateurs et des apprentis. J’imagine que ces rapprochements vont favoriser l’émergence de nouveaux projets. Un deuxième concours sera peut-être organisé l’année prochaine. Nous l’espérons. J’encourage également les ETI du BTP à s’engager comme nous dans l’expérimentation de solutions innovantes avec le concours de WinLab’. C’est une solution constructive pour transformer et moderniser ses activités, tout en formant ses futurs salariés aux compétences requises par les nouvelles technologies.

 

Tout savoir sur le concours organisé par le Groupe Cassous

Actu précédente

Communiqué de presse