Search for content, post, videos

Ces jeunes femmes qui choisissent les métiers du BTP

 

les métiers du BTP pour les femmes

27 mars 2019 – Lors d’une journée portes ouvertes spéciale filles, organisée le 27 mars 2019 par BTP CFA Lille Métropole (Roubaix) dans le cadre du projet européen Women can Build, dont le CCCA-BTP est partenaire, plusieurs apprenties et ex-apprenties femmes ont témoigné de leur parcours de formation, de leurs projets et de leurs réussites.

Elles sont femmes et elles ont décidé de s’engager dans les métiers du bâtiment et travaux publics. Plusieurs jeunes apprenties ou ex-apprenties ont partagé leur expérience lors d’une journée portes ouvertes dédiée aux filles, le 27 mars à BTP CFA Lille Métropole (Roubaix). Une opération séduction organisée dans le cadre du projet européen Women can Build, dont le CCCA-BTP est partenaire, qui vise à favoriser l’accès des femmes aux métiers de la construction et aux formations professionnelles qui y conduisent, dans un secteur encore majoritairement masculin.

Le BTP, un choix résolu

Issues de parcours variés, ces femmes ont toutes à un moment donné fait résolument le choix du BTP. Pour certaines, l’évidence s’est imposée dès leurs études. « Je suis arrivée au CFA en 2015 après des études à la fac qui ne m’ont pas plu. Je voulais travailler dans un métier manuel. Je faisais déjà des aménagements chez moi et je me suis rendue compte que c’était ce que je souhaitais faire tous les jours », explique Clémence Lieven, apprentie en menuiserie à BTP CFA Lille Métropole. À l’issue de son parcours de formation, elle a intégré une entreprise spécialisée dans la fabrication et la pose de fenêtres et de portes.

Séverine Lorgne, elle, s’est lancée dans une reconversion professionnelle dans les métiers du BTP, après plusieurs années d’expérience professionnelle dans un tout autre secteur. « Comme mon métier ne me plaisait plus, j’ai quitté mon entreprise et ai monté un projet dans le domaine du bâtiment en une semaine, en faisant une sélection de métiers ». Séverine Lorgne a intégré BTP CFA Lille Métropole en CAP de plâtrier-plaquiste, avant de poursuivre sa formation en peinture.

Jeunes femmes apprenties dans le BTP

Conseils pour des femmes apprenties dans le BTP
Objectif : création ou reprise d’entreprise

De son côté, après des études en arts appliqués, Charlotte Delevoye avait obtenu son brevet professionnel Peintre applicateur de revêtements à BTP CFA Lille Métropole il y a près de dix ans, avant d’exercer son métier dans plusieurs entreprises en contrat d’intérim. Celle qui avait dès le départ envie de créer sa société est passée à l’acte il y a deux ans, en fondant Ô’couleurs de charlotte, une entreprise spécialisée dans la peinture et la décoration, basée à Wismes dans le Pas-de-Calais. Conseils en décoration, personnalisation, mais aussi la mise en application… La jeune femme poursuit avec enthousiasme son aventure entrepreneuriale. « Mon métier, c’est ma passion et j’ai vraiment envie de faire ce que j’aime », souligne-t-elle.

Autre motif pour intégrer une formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics, la reprise d’entreprise. C’est le choix qu’a fait Euphrasie Dernez en reprenant l’entreprise familiale, après avoir commencé des études de sport. Après un CAP Peintre applicateur de revêtement et une mention complémentaire Peinture décoration au sein de BTP CFA Lille Métropole, elle a continué son parcours de formation par un BTS Aménagement finition : « Mon but est de reprendre l’entreprise », affirme la jeune femme.

projet Women can build BTP

Futures apprenties BTP
Gommer les stéréotypes

Autant d’exemples qui illustrent que les métiers du bâtiment et des travaux publics sont ouverts aux femmes. D’autant que l’innovation technologique réduit la pénibilité. Et que nombre d’entreprises du secteur cherchent à recruter… Restent que les clichés peuvent avoir la vie dure. « Nous essayons de gommer les stéréotypes et de montrer que le BTP est aussi fait pour les femmes », indique Carine Bachelet, directrice de BTP CFA Lille Métropole, qui compte à ce jour 410 apprentis, dont une vingtaine d’apprenties femmes. Un chiffre « en petite hausse » depuis quelques années, confie-t-elle. De quoi rassurer Myriam, chef d’une entreprise de peinture aujourd’hui à la retraite.

« Le public féminin en général n’est pas encore assez sensibilisé aux métiers du bâtiment et des travaux publics », estime pour sa part Agnès Hillion du CCCA-BTP. Autre enjeu, il s’agit de « faire comprendre au public masculin que les femmes sont un atout, qu’elles représentent une autre façon de penser et d’interagir, que c’est important de les considérer de façon respectueuse », précise-t-elle. De fait, plusieurs jeunes femmes ont témoigné des difficultés qu’elles ont parfois dû affronter.

La mixité, dans tous les cas, fait son chemin, à en juger par l’intérêt des femmes venues assister à l’événement : des filles qui pensent au métier de la maçonnerie ou de la menuiserie, en passant par des projets de création d’entreprise… Grâce aux témoignages et aux visites des ateliers du CFA, les femmes ont pu découvrir la richesse et la diversité des métiers du BTP, sans préjugés.

Jeune diplômée du BTP

Les femmes dans le BTP