Search for content, post, videos

Le projet « Du virtuel au réel », bientôt une réalité

29 juillet 2019 – Le projet « Du Virtuel au Réel » initié par BTP CFA Indre-et-Loire (Saint-Pierre-des-Corps), grand gagnant du challenge Winnov’ 2018 est en cours de conception. Il consiste à mettre en place l’utilisation de la démarche BIM dans la formation des apprentis. Sa mise en œuvre opérationnelle est prévue en septembre 2019 et son déploiement national, au dernier trimestre 2020. Le point avec Patrice Marcou, directeur de BTP CFA Indre-et-Loire.

 

 

Parcours BTP : Comment est née cette idée « Du virtuel au réel » ?

Patrice Marcou : En octobre 2017, le CCCA-BTP lançait le challenge d’idées Winnov’, pour faire émerger des idées novatrices et les développer en projets concrets. L’ensemble des CFA du réseau de l’apprentissage BTP a été mobilisé, ainsi que les partenaires professionnels et institutionnels. Au total 275 idées ont été déposées et 24 sélectionnées par des jurys régionaux.
BTP CFA d’Indre-et-Loire a remporté le Grand Prix sur la thématique « La pédagogie de demain ». Il est parti du constat que les apprentis manquaient d’appétence pour passer de la 2D à la 3D et aussi de leur manque de sensibilité à l’importance des interactions avec les autres corps de métiers. À partir de là, l’idée est venue de proposer une solution « pédagogique », dans laquelle on intégrerait dans nos formations des solutions numériques à l’aide du protocole BIM autour d’une maquette numérique (virtuel) et de faire les liens avec un bâtiment ou une partie d’un bâtiment (plateforme de pose réelle).

 

 

Parcours BTP : Quel est l’état d’avancement du projet ?

Patrice Marcou : Aujourd’hui, nous sommes dans une phase de réflexion et de conception, que l’on peut qualifier de « productions intellectuelles ». La maquette « architecte » de la cellule de pose est réalisée. Le modèle choisi permet à chaque formateur de générer la maquette de son lot « métier » sans modifier la maquette générale.
La logistique informatique est élaborée (arborescence et espace de stockage prêts). Le scénario pédagogique « type » est construit et les supports seront déposés dans un espace partagé. En lien avec la réforme de l’apprentissage et des évolutions des référentiels, la mise en œuvre des co-activités métiers a été validée par les formateurs de l’enseignement professionnel du CFA. Un questionnaire à destination des formateurs d’enseignement professionnel a été élaboré pour identifier les points récurrents d’interface « métiers » au regard des activités en entreprise, des apprentis et des référentiels métiers concernés.

 

 

Au total, 68 situations de co-activités ont été identifiées. La mise en œuvre opérationnelle débutera en septembre 2019 sur la base des scénarii pédagogiques définis. Ensuite, nous envisageons d’élaborer un guide méthodologique d’ici juin 2020, et le déploiement national est prévu au dernier trimestre 2020.

 

Parcours BTP : La réussite « Du virtuel au réel » est liée à une dynamique de l’ensemble des apprentis et des formateurs. Comment vous êtes-vous organisés ?

Patrice Marcou : Effectivement, la réussite de ce travail collaboratif nécessite un changement des méthodes de travail des formateurs et des apprentis. Mais cela ne se décrète pas. Une faible adhésion des formateurs aurait compromis le programme. D’où la mise en place, dès le départ, d’un accompagnement managérial pour un pilotage structuré et rigoureux, tout en laissant la place à une démarche participative ou chacun est force de proposition. Nous avons donc installé un comité de surveillance et désigné un responsable de programme, un responsable dans le CFA, accompagné par un expert en projet innovant industriel.

 

 

 

Découvrir WinLab’, l’incubateur du CCCA-BTP

Pour en savoir plus sur l’innovation par le CCCA-BTP