Search for content, post, videos

Top départ !

Les épreuves de 45e finale internationale de la WorldSkills Competition ont débuté ce vendredi 23 août à 8 heures, avec un coup de sifflet donné sur chacun des stands pour marquer le début des épreuves. L’ambiance euphorique qui régnait lors de la cérémonie d’ouverture laisse désormais la place à la compétition et à la concentration des compétiteurs.

 

 

 

24 heures chrono

Les concurrents disposent d’un maximum de 24 heures sur les quatre jours de compétition pour réaliser leurs ouvrages et tenter de faire la différence pour monter sur les marches du podium international.

Les épreuves concentrent les difficultés techniques de chacun des métiers, dans des conditions très proches des situations réelles de production sur les chantiers pour les métiers du pôle bâtiment et travaux publics. Le respect des délais, l’utilisation optimale du matériel et des matériaux mis à disposition ou encore la démarche éco-responsable sont autant de contraintes à prendre en compte par les candidats et à respecter durant les épreuves. La précision, la rapidité d’exécution, la gestion du stress sont aussi des qualités retenues par les jurés internationaux pour déterminer, aux termes des épreuves, lequel des candidats décrochera l’or à l’heure du palmarès.

 

 

 

L’Équipe de France à l’heure dans sa bulle

Ce sont quatre jours d’intense compétition qui attendent l’Équipe de France des Métiers composée de 44 garçons et filles âgés de moins de 23 ans. Ils viennent affronter plus de 1 300 autres concurrents de 63 pays dans les 38 métiers qu’ils sont venus défendre. C’est une équipe soudée et prête à tout donner pour défendre les couleurs de la France et l’excellence des savoir-faire des métiers, qui est entrée en compétition.

 

 

 

La WorldSkills Competition : zoom sur le pôle BTP

Les métiers du bâtiment et des travaux publics occupent une place de choix parmi ceux représentés à la WorldSkills Competition.

La France est en compétition dans douze métiers du BTP, dont six dans le top dix(1) des métiers où les tricolores performent : carrelage, charpente, construction béton armé, ébénisterie, installation électrique, maçonnerie, menuiserie, métallerie, peinture et décoration, plâtrerie et constructions sèches, plomberie et chauffage, taille de pierre.

(1) 1/coiffure ; 2/taille de pierre ; 3/peinture et décoration ; 4/pâtisserie-confiserie ; 5/charpente ; 6/menuiserie ; 7/imprimerie ; 8/art floral ; 9/ carrelage ; 10/plâtrerie et construction sèche

 

 

 

Des jeunes issus des CFA du BTP en compétition

De nombreux jeunes formés au sein du réseau de l’apprentissage BTP participent à chaque édition de la compétition. À l’occasion de la précédente finale internationale, organisée à Abu Dhabi en 2017, trois jeunes issus des CFA du réseau de l’apprentissage BTP à gouvernance paritaire animé par le CCCA-BTP avaient remporté une médaille. La France avait fini à la septième place du classement des nations, avec douze médailles, dont cinq pour le seul pôle BTP. Cette année, l’Équipe de France espère rejoindre le top cinq des pays les plus médaillés.

Pour la finale internationale à Kazan, trois jeunes issus des CFA du BTP à gouvernance paritaire ont intégré l’équipe de France des Métiers :

  • Vlad Croitoru : carrelage (formé à BTP CFA Vendée, La Roche-sur-Yon) ;
  • Mathilde Mortier : peinture et décoration (formée à BTP CFA Hesdigneul-lès-Boulogne et BÂTIMENT CFA Dieppe) ;
  • Valentin Riobé : installation électrique (formé à BTP CFA Maine-et-Loire, Angers).

Vlad, Mathilde et Valentin ont tous les trois le talent, l’ambition, la volonté et l’excellence de leur métier pour monter sur la première marche du podium international à l’issue de la compétition.

 

Vlad Croitoru, carrelage
Formé à BTP CFA Vendée (La Roche-sur-Yon, 85)

 

« Quand un chantier est fini, j’aime le plaisir que cela procure chez les autres ! On voit ce qu’on fait, il y a une dimension artistique et émotionnelle que j’apprécie plus que tout. J’ai envie de créer ou de reprendre une entreprise de carrelage. Je compte aussi poursuivre dans la compétition en réalisant le concours « Un des meilleurs ouvriers de France ». Je souhaiterais également vivre à l’étranger pour découvrir de nouvelles techniques en carrelage, pourquoi pas les États-Unis, le Canada ou la Roumanie. Aujourd’hui, je suis fier de mon parcours. »

 

Mathilde Mortier, peinture-décoration
Formée à BTP CFA Hesdigneul-lès-Boulogne (62) et BÂTIMENT CFA Dieppe (76)

 

« On n’imagine pas l’émotion et l’intensité qu’on peut ressentir dans cette Équipe de France. Il y a une solidarité incroyable entre nous, c’est juste énorme ! Après la compétition, je compte m’installer à mon compte. Avec l’expérience des Olympiades, j’ai plus appris qu’en cinq ans ! J’ai acquis un savoir-faire pointu et exigeant. La peinture est une vraie passion. Ce n’est pas seulement un métier technique, j’apporte du bien-être aux gens. Ça me rend heureuse de voir des personnes épanouies et heureuses dans leur logement joliment décoré. »

 

Valentin Riobé, installation électrique
Formé à BTP CFA Maine-et-Loire, Angers (49)

 

« C’est un immense honneur de représenter les Bleus à Kazan, mais aussi énormément de travail. J’ai créé une cagnotte sur Leetchi pour compléter mon équipement et optimiser l’aménagement de ma servante d’atelier pour le concours. Je me suis beaucoup entraîné à prendre les outils de ma servante les yeux fermés sans réfléchir, pour éviter de gaspiller des secondes inutilement. En septembre 2019, je reprends mon BTS Électronique et je suis aussi technicien bénévole sur la CinéScénie, le plus grand spectacle en plein air du monde au Puy-du-Fou. »

 

 

30 secondes avec…

Premier jour de compétition pour Alexis Nué, candidat français en menuiserie.

 

 

« J’ai découvert mon métier assez jeune, mon père et mon grand-père étaient maçons. J’ai baigné dedans depuis tout petit ! Pourquoi la menuiserie me direz-vous ? Pour la matière, elle est noble et j’aime la travailler. J’ai décidé d’en faire mon métier (…). Ça va être une expérience enrichissante avec beaucoup de concurrence. » Alexis Nué

 

 

Welcome to the skills city!

Imaginez un espace de 748 000 m2 spécialement construit pour accueillir la WorldSkills Competition.

Composé d’une zone de de compétition de près de 76 000 m2, mais aussi d’une galerie, de multiples halls, d’un restaurant et d’un hôtel, le Parc international des expositions de Kazan est immanquable. C’est une véritable ville dans la ville dédiée à la compétition et à l’excellence des jeunes et des métiers qui a ouvert ses portes au public. Plus de 250 000 visiteurs sont attendus jusqu’à dimanche.

 

 

 

C’est ici que se prépare l’avenir

Dès 10 heures, les allées du Parc international des expositions de Kazan se sont remplies de centaines de visiteurs, parmi lesquels de nombreux jeunes venus découvrir les métiers du monde guidés par des volontaires de WorldSkills Russia, tous portant un t-shirt rouge aux couleurs de la WorldSkills Kazan 2019.

 

 

Accompagnés de leurs professeurs, des classes entières d’écoliers russes découvrent les 56 pôles métiers et observent avec beaucoup d’attention et de discrétion le savoir-faire des candidats déjà pleinement concentrés en ce premier jour de compétition. Ils stationnent par vague devant les stands où les compétiteurs sont tout à leur ouvrage, visiblement impressionnés par le talent et le savoir-faire des candidats, comme happés par la découverte d’un métier et y voyant sans doute déjà la promesse de leur avenir.

 

 

Parmi les spectateurs les plus attentifs, on croise les supporters français, les amis, les familles, les équipes des CFA qui ont formé et accompagné les champions jusqu’à aujourd’hui. D’anciens médaillés sont également présents, venus encourager leur pair, à jamais passionnés par cette exceptionnelle aventure que sont les Olympiades des Métiers.

 

 

La compétition en images

 

Mathilde Mortier, candidate française en peinture et décoration

 

Jeunes visiteurs à la découverte des métiers sur la WorldSkills Kazan 2019

 

Vlad Croitoru, candidat français en carrelage

 

Sur le stand coiffure…

 

Stand de démonstration des métiers

 

Allan Bontemps, candidat français en taille de pierre

 

Jeune visiteur à la découverte des métiers sur la WorldSkills Kazan 2019

 

Pôle Maintenance aéronautique

 

Gaëtan Artuso et Clément Dronne, candidats français en construction béton armé

 

Épreuve du métier service en salle

 

Lufen Zeng, candidat chinois en technologie de l’eau

 

Jérémy Fournier, candidat français en maçonnerie

 

Maquette du futur musée WorldSkills à Shanghai, qui ouvrira ses portes en 2021