Search for content, post, videos

«Animer un collectif puissant» #Interview de Didier Bouvelle, secrétaire général du CCCA-BTP

21 janvier 2019 – Le secteur de la formation connaît de profondes mutations, notamment en lien avec la réforme de la formation professionnelle. Leader de l’apprentissage en France et acteur incontournable de la formation professionnelle, le CCCA-BTP a fait le choix en 2017 d’une stratégie de reconquête, avec la définition de son nouveau plan stratégique Transform’BTP. Son ambition : déployer une offre de formation tout au long de la vie et un bouquet de services en totale adéquation avec les besoins en compétences actuels et futurs des entreprises et des apprenants. Une transformation en profondeur pour anticiper et écrire l’avenir sous la bannière de l’excellence et de la performance.

Transform’BTP positionne le CCCA-BTP comme une tête de réseau forte et stratège, un éclaireur de tendances, capable de soutenir un réseau de CFA du BTP renforcé et compétitif pour stimuler l’innovation et assurer son développement. Avec Transform’BTP, le CCCA-BTP est un acteur du changement, qui anticipe, impulse et accompagne les mutations au nom de l’intérêt général des professionnels du bâtiment et des travaux publics.

Interview issue du rapport d’activité 2017-2018

2017 marque-t-il un tournant dans l’histoire du CCCA-BTP ?

L’élaboration de notre nouveau plan stratégique Transform’BTP a permis une formidable prise de conscience collective de ce que l’environnement de la formation professionnelle s’était considérablement modifié au cours des dix dernières années. Partant de ce constat lucide et objectif, la stricte nécessité de nous transformer, d’adapter l’outil de formation des professionnels du BTP aux nouveaux enjeux du secteur, en faisant évoluer l’offre de formation des CFA du BTP, ainsi que les services qu’ils proposent aux entreprises et aux apprenants, mais aussi nos méthodes de travail, nous est rapidement apparue.

L’année 2017 marque incontestablement, avec la mise en œuvre opérationnelle de Transform’BTP, une nouvelle page de l’histoire du CCCA-BTP, celle des stratégies audacieuses et courageuses portées par les partenaires sociaux siégeant au conseil d’administration du CCCA-BTP et celle de l’avenir de notre réseau de l’apprentissage BTP. Cette nouvelle page qui s’ouvre est celle de l’innovation ouverte et permanente, du travail collaboratif et des synergies transverses, du pilotage de la performance dans toutes ses composantes, mais aussi de l’innovation pédagogique sous toutes ses formes et du développement numérique.

Je suis fier du chemin que nous avons parcouru en 2017 et du travail exemplaire réalisé collectivement.

Transform’BTP a été élaboré conjointement avec le réseau de l’apprentissage BTP. Pourquoi avoir fait ensuite un tour de France des associations régionales pour présenter ce nouveau plan stratégique ?

Transform’BTP a été co-construit avec l’ensemble de notre réseau de CFA du BTP. Il était donc important de poursuivre la démarche collaborative que nous avions initiée. Ce tour de France avait trois objectifs : expliquer, mobiliser, fédérer. Tout d’abord, expliquer notre vision à long terme, pour que celle-ci soit comprise et partagée. Ensuite, mobiliser autour du projet d’avenir que nous avions conjointement défini, et favoriser l’adhésion et la mobilisation des acteurs de terrain. Enfin, fédérer les CFA pour renforcer cette notion de réseau qui nous est si chère et qui a toujours fait notre force. Chaque rencontre a permis de nombreux échanges sur les cinq axes stratégiques définis par Transform’BTP, les projets qui concrétisent notre ambition et les résultats attendus de notre nouvelle stratégie d’ici à trois ans.

Aujourd’hui, qu’attendez vous concrètement du réseau de l’apprentissage BTP ?

En 2017, les fondamentaux de notre nouvelle stratégie ont été posés et de nombreux projets ont déjà été initiés ! Le CCCA-BTP s’est rapidement mis en ordre de marche, a aligné son organisation sur les orientations stratégiques de Transform’BTP, avec des directions cohérentes et une direction transverse pilotant la transformation stratégique et accompagnant le changement. Nous avons également intégré
à l’organisation du CCCA-BTP de nouveaux métiers, pour lui permettre d’accompagner et soutenir les CFA de réseau dans la mise en œuvre de notre plan stratégique.

Il leur appartient désormais de s’emparer des orientations nationales pour définir un plan stratégique régional en intégrant les caractéristiques spécifiques (économiques, sociales, environnementales…) de leurs territoires. La quasi-totalité des régions s’est lancée dans cet exercice, avec l’appui d’une assistance à maîtrise d’ouvrage et l’accompagnement du CCCA-BTP. Au-delà des stratégies régionales, j’attends du réseau qu’il participe activement au déploiement des projets nationaux qui ne vise qu’un seul objectif commun : apporter en permanence des réponses pertinentes et adaptées au bénéfice de tous nos clients (entreprises, jeunes, salariés, demandeurs d’emploi), mais également au profit des territoires.

Quelle est la clé du succès ?

Ce sont avant tout les hommes et les femmes du réseau de l’apprentissage BTP. Je suis conscient et convaincu de leur investissement et de leur mobilisation indéfectible pour s’adapter et se projeter dans le nouvel environnement de la formation professionnelle. Je les en remercie vivement. Mais l’aventure ne s’arrête pas là. 2018 et 2019 seront deux années à fort enjeu, qui devront se traduire par des retours sur investissement concrets, à la hauteur de nos ambitions : reprise du nombre de jeunes formés par l’apprentissage, développement de la formation continue dans les CFA du BTP, modernisation des pratiques pédagogiques, présence du numérique, développement de la certification professionnelle et de la modularisation, acculturation à l’open innovation…

Ces résultats ne peuvent s’envisager de manière isolée. Ils seront le fruit d’une chaîne de valeur pertinente et composée d’un collectif de CFA puissant, animé par une tête de réseau puissante au cœur de son réseau. Sous réserve de réussir à garantir la solidité et la bonne articulation
de cet écosystème, nous serons et resterons plus que jamais un acteur clé dans le futur paysage de la formation professionnelle BTP dont nous mesurons tous déjà le niveau de disruption et les nombreux enjeux à relever. Pour conclure, comme l’a dit Henri Bergson, l’avenir n’est pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons en faire !

Découvrir le rapport d’activité 2017-2018