Search for content, post, videos

Troisième jour de compétition

30 secondes avec…

Troisième jour de compétition avec Robin Françoise, candidat français en ébénisterie, et Samy Trabelsi, candidat français en plâtrerie et constructions sèches.

 

 

 

Robin Françoise, candidat en ébénisterie

 

 

« La WorldSkills Competition est une belle aventure, que l’on apprend à aimer. C’est une chance que l’on a aujourd’hui en France dans les métiers artisanaux, notamment, que de pouvoir représenter son métier à l’international. WorldSkills France est la seule entité à offrir cette opportunité. Raison de plus pour y aller à fond ! C’est une belle aventure, avec beaucoup d’échanges entre les pays, malgré la compétition, et beaucoup d’opportunités en termes de contact à l’étranger. C’est une véritable chance pour nous. »

 

 

 

Samyr Trabelsi, candidat en plâtrerie et constructions sèches

 

 

« J’ai connu la compétition WorldSkills grâce à un professeur de mon lycée. Il m’a proposé dans un premier temps de participer aux sélections régionales des Olympiades des Métiers. J’adore le challenge. La première année, j’ai été médaillé régional, puis cinquième aux finales nationales de 2017 et meilleur espoir français. J’ai donc retenté ma chance et ai décroché la première place à Caen. Être à Kazan est un honneur. Je suis très content d’arriver à faire quelque chose de mes mains. C’est une compétition humaine, c’est comme une famille. »

 

 

 

Génération junior

La WorldSkills Kazan 2019 propose de nouvelles épreuves, notamment la compétition WorldSkills Juniors, destinée aux jeunes en formation âgés de 14 à 16 ans.

L’objectif principal de cette initiative est de donner l’opportunité à des adolescents de participer à leur niveau à la compétition, mais aussi de leur permettre de montrer leurs compétences et de découvrir l’univers des concours.

Seulement cinq jeunes par catégorie sont en compétition. La France y participe pour la première fois dans la catégorie Coiffure, avec le jeune Johan Seguin.

 

Johan Seguin

 

 

Le futur en démonstration

La WorldSkills Kazan 2019 innove également avec les Future Skills, une zone dédiée à des métiers en démonstration, bâtie sur le modèle d’une « smart city ».

Ce sont 20 métiers représentés, qui rassemblent les compétences émergentes, concernant notamment les domaines de la production high-tech et de l’économie digitale. La France est représentée par le binôme formé par Romain Guenard et Clément Durandeau dans la catégorie Intégration robotique.

 

Romain Guenard et Clément Durandeau