Search for content, post, videos

VALENTIN RIOBÉ : INSTALLATION ÉLECTRIQUE

Valentin Riobé
Un monsieur 100 000 volts, formé à BTP CFA Maine-et-Loire, Angers (49)

Valentin Riobé

Passionné par l’électricité, curieux de tout, toujours en mouvement, Valentin Riobé aime les défis. Formé à BTP CFA Maine-et-Loire (Angers), il compte poursuivre sa quête de connaissances et son désir d’aventures hors du commun.

L’informatique, la robotique, l’électronique, l’électricité, l’audiovisuel… Je suis passionné́ depuis tout petit par les technologies, et c’est tout naturellement que je me suis orienté́ vers l’électricité. En 2013, je me suis lancé dans un CAP en alternance, puis j’ai enchaîné avec un brevet professionnel. J’ai poursuivi en bac pro, que je suis en alternance au Puy-du-Fou en tant que technicien à la régie du parc. J’ai effectué́ toute ma formation en apprentissage à BTP CFA Maine-et-Loire. C’est une véritable passion. Je suis même devenu « Ambassadeur de l’apprentissage » pour les Pays de Loire. Pendant la deuxième année de mon CAP, je me suis lancé dans le concours du Meilleur apprenti de France, que j’ai remporté en 2015. C’est un formateur qui m’a ensuite parlé́ de la compétition WorldSkills.

Mon défi à Kazan ? Rester concentré !

C’est un immense honneur de représenter les Bleus à Kazan, mais aussi énormément de travail. Mon plus gros challenge pour la Worldskills Competition va être de travailler ma concentration, qui n’est pas encore au top. Petit, j’étais l’élève déconcentré́ de la classe, aujourd’hui, j’essaie d’évoluer, afin de ne pas perdre la moindre seconde sur les épreuves. J’ai aussi créé une cagnotte sur Leetchi pour compléter mon équipement et optimiser l’aménagement de ma servante d’atelier pour le concours. Je me suis beaucoup entraîné à prendre les outils de ma servante les yeux fermés sans réfléchir, pour éviter de gaspiller des secondes inutilement.

Et après ?

En septembre 2019, je reprends mon BTS Électronique. Sinon, j’ai beaucoup d’envies, sans me fixer d’objectifs précis. Je souhaite surtout réaliser des choses hors du commun, vivre de grandes aventures et marquer les esprits. J’éprouve de la satisfaction à réaliser d’importants projets. Par exemple, je suis technicien bénévole sur la CinéScénie, le plus grand spectacle en plein air du monde au Puy-du-Fou.

Apprendre tout ce que je peux apprendre

Je ne veux pas rentrer dans une quelconque routine. Je souhaite aussi voyager et apprendre tout ce que je peux apprendre. Je joue du piano, je suis aussi vidéaste photographe. Tout me passionne ! Cette détermination, je la tiens de mon père. Très tôt, il m’a fait découvrir deux maximes qui me guident en permanence dans ma vie : « Demander ne coûte qu’un instant d’embarras, ne pas demander, c’est être embarrassé toute sa vie » et « La lanterne de l’expérience n’éclaire que celui qui la porte ». Il m’a aussi beaucoup répété cette phrase : « Si on ne pousse pas la porte, on ne voit pas ce qu’il y a derrière. » Je pousse toutes les portes qui s’offrent à moi.

 

Découvrez l’interview de Valentin Riobé

Retrouvez toute la phase de préparation à la compétition : Objectif Kazan 2019 : la mini série pour retrouver la préparation